Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/11707/3371
Title: Grammaire du Wichi: Phonologie et Morphosyntaxe
Authors: Terraza, Jimena
Keywords: American Indigenous Languages (Southern)
Matacoan Languages
Wichi - Grammar
Issue Date: 2009
Publisher: Université du Québec à Montréal
Abstract: Le wichi, de la famille mataco-mataguaya, est une langue autochtone parlée dans la région du Gran Chaco qui s'étend sur quatre pays: l'Argentine, la Bolivie, le Paraguay et le Brésil. Cette langue est parlée en Argentine par environ 35 000 personnes, dans les provinces de Salta, Formosa et Chaco. Jusqu'à présent, le nombre exact de dialectes du wichi n'a pas été déterminé et tant les locuteurs que les chercheurs s'accordent sur le fait que leur nombre est supérieur aux trois proposés traditionnellement. La langue wichi est peu documentée. Cette thèse vient donc combler un manque dans la littérature sur le wichi et constitue un apport direct aux connaissances sur les langues dites «chaquefias». Elle a pour but aussi de décrire la langue telle qu'elle est parlée dans la localité de Rivadavia, province de Salta, Argentine. Le wichi est une langue polysynthétique avec marquage de la tête et une morphologie très riche. Elle possède énormément de morphèmes servant à exprimer des procédés qui, dans d'autres langues, ont lieu dans la syntaxe. Ainsi, une grande partie de cette thèse est consacrée à l'étude des formes auxquelles sont attribuées des fonctions. D'un point de vue typologique la langue présente les caractéristiques suivantes. Dans le système nominal on observe une distinction entre possession aliénable/inaliénable et l'existence de classificateurs de possession. Dans le système verbal, à pal1ir de l'analyse des indices pronominaux de personne, nous avons déterminé un système d'alignement des phrases intransitives et monotransitives de type tripartite. Pour ce qui est des phrases ditransitives, le système d'alignement se manifeste dans la codification du pluriel et dans les suffixes pronominaux objet. Nous avons identifié deux systèmes, un tripartite et un autre d'objet primaire/objet secondaire. La langue présente des traits d'crgativité qui se réalisent dans le marquage du pluriel verbal. Le nombre est une catégorie très importante en wichi. Non seulement le pluriel nominal est-il très varié mais aussi existe-t-il un distributif et un collectif nominaux. En ce qui concerne le verbe, il présente une catégorie de nombre verbal qui codifie le nombre de participants et le nombre d'évènements, ainsi qu'un distributifet un collectif. Pour ce qui est des références spatio-temporelles, cette langue présente une énorme variété de marques temporelles de type métrique avec plusieurs niveaux de « passé» ainsi que plusieurs marqueurs locatifs et directionnels autant dans le système nominal que verbal. Les catégories lexicales du wichi sont le nom, Je verbe (qui constitue une proposition, car il porte des marques de personne) et l'adverbe. Malgré que ces catégories se distinguent entre elles d'un point de vue fonctionnel et distributionnel, il existe des zones de la grammaire où les distinctions sont moins évidentes. Par exemple, on observe en wichi des co-occurences peu fréquentes dans les langues du monde comme des marques de temps dans le nom ou des diminutifs dans le verbe. En ce qui concerne la phonologie, la plupart des consonnes sont sourdes sauf les nasales, la latérale et les semi-consonnes. Or, les nasales et les semi-consonnes peuvent être dévoisées en contexte de /hl. Cette fricative est une consonne nasalisée en wichi ct comme tclle, elle a la capacité de nasaliser les voyelles et les semi-consonnes. La langue présente aussi des occlusives glottal isées implosives.
URI: http://hdl.handle.net/11707/3371
Appears in Collections:Grammars (restricted access)

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
WichiGrammar.pdf5.85 MBAdobe PDFView/Open    Request a copy


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.